Biographie

Originaire de la région Guérandaise, La Belle Bleue naît sous l’impulsion de deux chanteurs guitaristes qui, portés par l’amour de la musique et des mots, décident d’allier leur complémentarité artistique.
Nous sommes en 2004 et rapidement, le groupe trouve sa formule instrumentale idéale : à cinq, une orchestration aussi improbable qu’efficace se stabilise et révèle la force de La Belle Bleue. Le mariage d’une formule rock portée par les guitares, la batterie et la basse avec la douceur acoustique du mélodica ou le souffle étourdissant du didjeridoo est alors célébré et scellé.
D’emblée, la magie opère.

2007la formation a déjà bien usé ses semelles sur le pavé en disséminant ses chansons empreintes de poésie, d’engagement ou d’onirisme. Parallèlement, les festivals et de belles scènes commencent à la mettre en lumière. En toute logique, l’envie d’un premier album se fait ressentir : Partage ta folie, aujourd’hui écoulé à 7500 exemplaires, séduit les premiers fans du groupe et devient une belle carte de visite. Les programmateurs donnent toute leur confiance au groupe, de quoi lui permettre de se forger un caractère en partageant le plateau avec des groupes tels que Les Ogres de Barback, Ayo ou encore Keziah Jones.

2010le groupe se professionnalise au fil des concerts et sa personnalité artistique se précise en marge des étiquettes et des codes musicaux usuels. Toujours en autoproduction, l’heure du deuxième album a sonné avec Morceaux de papier. Au carrefour de la chanson française, d’un rock polymorphe écorché vif et de la musique expérimentale, le chant et les textes se sont davantage affinés. Tour à tour émouvants, énergiques et entraînants, les dix-huit nouveaux morceaux sont portés par la voix singulière des deux chanteurs et réveillent les sens de qui voudra bien les entendre. 16000 exemplaires de ce second opus trouveront
preneurs. Naviguant sur la vague de la chanson-rock alternative, La Belle Bleue tient la barre et trouve son équilibre.

Automne 2013La Belle Bleue compte plus de 500 concerts au compteur. Sa richesse artistique et son ouverture d’esprit ne cessent de s’élargir. La source est loin d’être tarie et les idées jaillissent avec une grande cohérence. Soutenu et épaulé par L’Atelier d’en face, structure indépendante en aide à la promotion et au développement d’artistes, le groupe sort un troisième album intitulé Le Refuge. Le ton rock s’est durci et parfois même assombri tout en laissant place à l’émotion, les voix ont encore gagné en caractère et l’alliance instrumentale sonne plus que jamais comme une évidence.

2015, Après une tournée marathon de 8 mois pour marquer ses dix ans d’existence et 15000 «Refuge» vendus, le groupe accueille Frédéric Perroux pour remplacer Anthony Cany à la batterie.Désormais suivi en tournée par l’objectif du photographe Jean-Pierre Ménard et accompagné dans son développement par Sebastien May, l’équipe repart en 2016 sur un travail de création autour d’un 4ème opus prévu pour mars 2017.

La Belle Bleue laisse encore émerger de nombreux mystères jusqu’alors enfouis dans ses profondeurs. Armons­-nous de patience car le temps nous les fera tous découvrir progressivement !